Andre Brink: Au plus noir de la nuit